Vêtements en matières naturelles – EHS

Sur tous les sites consacrés à l’ElectroHyperSensibilité (EHS), il est recommandé aux électrohypersensibles de porter des vêtements en matières naturelles, de façon à éviter les phénomènes d’électricité statique, qui peuvent être source de stress, de gênes diverses ou même de douleurs pour les plus sensibles.
Idem pour les éléments métalliques (fermetures éclair, boucle de ceinture…) qui peuvent faire « antenne » dans des environnements très chargés de pollutions électromagnétiques.

Le problème de l’électricité statique n’est pas le seul causé par les matériaux synthétiques qui, globalement, perturbent  le bon fonctionnement « énergétique » ou électromagnétique du corps: ils gênent la régulation thermique et la circulation du « chi » (ou qi ou prana) dans et à la surface du corps.
Et ainsi, les vêtements en matières naturelles peuvent aussi convenir aux thérapeutes praticiens en « énergétique » (ostéopathes, magnétiseurs, acupuncteurs, masseurs…), qui ont besoin de porter des vêtements aussi « neutres » que possible sur le plan « énergétique », dans le cadre de leur pratique. Certains de ces vêtements conviennent aussi parfaitement à la pratique du yoga ou des arts martiaux.
Pour plus de détails, voir ces deux articles (en anglais):
Naked beneath your clothing, de John Veltheim
If you sleep on sheep, count your lucky stars, de Patrick Clark

Bref, sur les sites pour EHS, on recommande les matières naturelles et puis… C’est tout!
Les recommandations s’arrêtent là. Aucun détail, aucune bonne adresse… Alors que, si l’on part en quête de vêtements 100% naturels, on se rend vite compte que la tâche est relativement ardue…

Après quelques mois de recherches, j’en suis venue à la conclusion que le « look » EHS a beaucoup de point commun avec le style « hippie »…


Ringo Star, dans un manteau afghan, en peau de mouton retournée.

C’est un look qui emprunte autant au style « ethnique » qu’au « vintage ».

En effet, les vêtements occidentaux actuels, ceux qu’on trouve le plus facilement en magasins, sont souvent fait de matières synthétiques: viscose, coton mélangé à de l’élasthanne, nylon, polyester…
Même les vestes en cuir sont doublées de polyester, les culottes soit-disant 100% coton sont munies d’élastiques, les pantalons sont équipées de fermetures éclairs montées sur tissu synthétique, etc…

J’ai regroupé ici quelques bonnes adresses, quelques pistes pour se fournir en vêtements « réellement » 100% naturel.
Pour les chaussures, les chaussons et les chaussettes, voir cet article: Connexion à la terre – Chaussures – EHS.

Sous-vêtements:
La seule boutique web sur laquelle j’ai trouvé des slips 100% coton (pour hommes et femmes), sans élastiques, est la boutique américaine Rawganique :

L’astuce pour se passer d’élastique est d’utiliser un lien de serrage à la taille.
Toutes les autres boutiques proposent soit des slips sans élastique avec élasthanne, soit des slip 100% coton avec élastique (que l’élastique soit à même la peau ou bien caché sous une « gouttière » ne change rien à ses propriétés électromagnétiques!).
J’ai la chance d’avoir près de chez moi une couturière-corsetière qui a bien voulu m’en confectionner un à mon goût:

Slip 100% coton bio, par Maud Griengl (on peut trouver Maud tous les mardi matins, à la friperie de Lescheraines, juste à côté du magasin d’artisanat local).
On peut aussi farfouiller du côté des antiquaires ou sur les sites web d’occasion Ebay ou Leboncoin pour dénicher des culottes « anciennes », datant d’avant l’apparition du plastique (début des années 1900, attention d’éviter les culottes « fendues »!) mais les tissus anciens ont tendance à être fragiles!

Lingerie laine et soie: pour avoir bien chaud en hiver, les chemises et caleçons longs en laine et soie sont confortables, très doux et très chauds, sans générer l’effet « sauna » des tissus de type « thermolactyl ».
On en trouve sur le site de Comptoir Bio Sud.


Chemises et T-shirts:

Il est encore assez facile d’en trouver des 100% coton en magasin ; des t-shirt en coton bio font même parfois leur apparition dans les grandes surfaces.
On peut aussi en trouver assez facilement sur des sites comme Naturellement Chanvre ou Comptoir Bio Sud.

Pantalons:
L’un des rares pantalons que j’ai trouvé 100% coton, sans élastique, sans fermeture éclair, sans élasthanne, sans viscose, est le pantalon de pêcheur thaï. Il est unisexe et taille unique:

Pantalon thaï de chez Fantazia (2 poches), on en trouve aussi sur le site Unmei (une seule poche, et un peu moins grand que celui de Fantazia).
Il existe aussi des pantalons « portefeuille ». On peut en trouver parfois en cherchant bien sur ebay ou leboncoin…
A moins qu’on sache coudre: il existe des tutoriels et des patrons en ligne.

On trouve aussi un pantalon de survêtement en coton et chanvre, avec lien de serrage, sur le site Naturellement Chanvre.

Jupes et robes:
Elles peuvent être équipée d’un lien de serrage ou bien « portefeuille ».
Les jupes portefeuille hindoues 100% soie sont particulièrement belles (et relativement chaudes, puisque doublées), on les trouve facilement sur Ebay.
Elles s’accordent très bien avec les tuniques en soie également « made in India »:

J’ai trouvé cette jupe au magasin « Solid’Aire », près d’Oyonnax, c’est un magasin de type « Emmaüs » ou « La Croix Rouge ». Elle m’a coûté 3 euros!
La tunique a dû me coûter à peu près le même prix.

On trouve aussi quelques robes et jupes sans élastiques en coton et chanvre bio sur le site Naturellement Chanvre.


Pulls:

Pour avoir bien chaud, la laine est l’idéal.
Il existe des fabricants de pull en laine « éthique », issue d’élevages biologiques.
Mély, naturopathe, du blog « Le Chaudron Pastel », a publié un article dans lequel elle répertorie ses marques de pulls préférés.
Pour les petits budgets, les sites ebay (ebay.fr ou ebay.uk pour + de choix) et leboncoin ainsi que les friperies (Emmaüs, La Croix Rouge…) et les vide-greniers pourront être une bonne source d’approvisionnement.
Les salons « bio » comme le salon Primevère à Lyon ou Marjolaine à Paris regroupent souvent des fabricants de lainages de qualité et les prix pratiqués sur ces salons peuvent être plus intéressants que les prix habituels.

Vestes:
Les vestes et manteaux en « peau retournée » (ou « peau lainée ») protègent des intempéries tout en étant très chauds.
A ma connaissance, il n’existe aucune option « vegan » puisque tous les tissus en fibre végétale vont échouer à être imperméable ou à protéger du vent.
Quoi qu’il existe des vestes en coton huilée (marque Filson, Huntex…), réputées extrêmement résistantes, mais j’ignore comment elles se comportent au niveau électromagnétique.
De façon à rendre l’achat d’un vêtement en cuir un minimum éthique, je recommande de l’acheter d’occasion et d’opter autant que possible pour de la peau de mouton ou de lapin (éviter les fourrures issues d’animaux élevés uniquement pour leur fourrure, dans des conditions toujours abominables).
Voir les sites Ebay.fr ou ebay.uk ou Leboncoin, les friperies et les vides greniers.
Eviter les cuirs avec doublures synthétiques!
Toujours acheter un vêtement ayant une étiquette indiquant clairement sa composition et la marque du fabriquant. Il existe des articles sur le net qui expliquent comment reconnaître une fourrure véritable.

Manteau en peau de mouton, j’ai changé les boutons en plastique et cousu des boutons en bois.


Le manteau Torras, des écharpes laine, le pantalon thaï, des chaussures Made in Roman (et sous le pantalon un caleçon laine et soie de Comptoir Bio Sud dont j’ai enlevé l’élastique).

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s